Bienvenue

Bienvenue !


Rambalh, c'est un pot pourri sur la littérature, un blog pour partager mes coups de coeur et de gueule. Rambalh signifie Bordel en Occitan et c'est un peu le cas de ce blog : de tout et surtout tout moi. Le bordel de mes goûts, de ma vie livresque, toujours en lien avec Accros & Mordus de Lecture.

mardi 1 novembre 2011

Les Revenants Tome 1 : Le Sort d'Eternité de Jean Molla

Cette lecture est en fait une relecture. J'avais eu ce bouquin en troisième il me semble, alors que j'avais été choisie pour participer au prix littéraire des collégiens de mon département. Ça date (Le Combat d'Hiver de Mourlevat avait gagné d'ailleurs et on avait pu le rencontrer ainsi que Pierre Bottero, journée inoubliable soi-dit en passant !) Comme il s'agit d'une tétralogie, la sortie s'était fait en décalée du coup je n'avais pas eu le temps de reprendre du début. Je n'ai lu que les deux premiers tomes alors je reprends tout pour mon plus grand plaisir ! Publié en 2006 aux éditions Rageot, 279 pages.



Quatrième de Couverture
" Nicolas posa la main à plat sur le visage sculpté de pierre et en suivi du doigt les contours. Sous la surface rugueuse, il perçut une pulsation lointaine mais régulière. Un cœur battait quelque part. Très loin. Un cœur qu'on avait tenté de pétrifier, voilà des siècles. En vain "


Mon avis
La famille Daurevilly voit sa vie bouleversé lorsque le père meurt dans un accident de voiture. Jeanne décide de changer de cadre de vie et emmène ses deux enfants, Nicolas l'aîné et Quentin le cadet, dans la région de Bordeaux pour les vacances, dans un village médiéval où un membre de la famille possède une vielle maison. Seulement, aucun des trois n'imagine dans quoi ils vont tomber, surtout Quentin, qui ressemble mystérieusement à un habitant du village qui y a vécu il y a presque 600 ans... Et s'il y avait de la sorcellerie dans l'air ? Et si la pierre de sang ancrée dans la cave de la bâtisse était bien trop dangereuse pour eux ?

On est plongés dans une histoire qui dépasse tout ce que l'on peut croire : les chapitres alternent entre présent et passé pour nous expliquer en quoi Quentin Daurevilly, un jeune garçon qui semble tout à fait normal, est lié à Jacques Guernière, officiellement drapier, officieusement maître sorcier ayant vécu au XVe siècle. On touche à la réincarnation, à la démonologie, à Satan, à l'Histoire, aux liens familiaux, à l'amour à travers le temps, à la faiblesse humaine, à l'usage du pouvoir avec modération... Des tas de thèmes sont abordés avec agilité et grâce pour donner un tout délicieux !

J'avais gardé un bon souvenir de cette lecture qui m'avait passionnée quand j'avais 14/15 ans et j'ai retrouvé cet attrait ! Cette seconde lecture n'a en rien altéré le coup de coeur que j'avais eu à l'époque et je pense que c'est un point important : on peut être séduit à tout âge ! Une histoire de sorcellerie qui se passe en France, qui utilise des faits historiques, bien ancrés dans notre culture ça vaut de l'or et quand c'est bien écrit, c'est encore meilleur !

Les personnages sont intrigants, ils ont tous leur petit quelque chose qui fait qu'ils sont si spéciaux. J'aime beaucoup Violaine, son côté encore gamine sous sa peau de vieille dame. Quand elle voit Quentin qui possède les mêmes traits que Jacques, son maître qu'elle a tant aimé et qu'elle aime toujours, on ressent sa jeunesse d'esprit, son amour encore puissant, ses remords aussi. Elle a été faible et se reproche encore la mort de Jacques qui s'est sacrifié pour elle : elle n'est pas la seule fautive mais ça lui importe peu. Quentin lui aussi, est surprenant : la mort de son père l'a fait grandir d'un coup et il prend tout ça avec un calme apparent époustouflant : même si intérieurement c'est un peu le bordel, il réussit à se maîtriser, à garder son calme et à réfléchir posément. Le voir découvrir peu à peu ce dont il est capable est juste grisant. Nicolas attire ma sympathie : il est brisé lui aussi mais n'a pas la force de son cadet, il est donc une proie facile, trop facile... Et Jacques, même si on ne le voit que dans le passé, je l'aime ! Il est humain, Vilaine le lui fait remarquer dès le départ, dès leur seconde rencontre, quand il tue les trois voyous : il aurait pu les épargner et les faire payer grâce à son savoir mais il s'est laissé emporter par la rage et le désir de justice immédiat. Ces faiblesses chez les personnages m'attirent toujours bien plus que les forces.

Je ne vais pas trop en dire car il ne s'agit que du premier tome et je me souviens du second tome (que je relis avec envie). Franchement, c'est une excellente série que je conseille aux passionnés d'occulte, d'histoire et de belles aventures !

Revenir sur ses pas !

7 commentaires:

  1. Que de lectures !!

    Tu as rencontré Pierre Bottero ??
    Il était comment ?

    Quelle chance.

    ♥♥♥

    RépondreSupprimer
  2. Ça date mais ça reste inoubliable : un homme simple, avenant et qui a échangé avec nous tant que nous le voulions sur Ewilan et Ellana 'à l'époque). Un excellent souvenir :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh merci pour ce si gentil commentaire que tu as laissé sur mon blog, ça me touche beaucoup. Je suis aussi agréablement surprise de savoir que tu viens d'Athenian Mind, dont j'aimais énormément le sujet et l'ambiance. Mais malheureusement, j'ai totalement décroché des RPG, j'en pouvais plus de lutter pour faire sortir les mots, au lieu de ça j'ai continué dans la voie qui était la plus naturelle pour moi. C'est bête, parce que parfois le RP me manque, il y a quelque chose de trés particulier, mais le truc c'est que je suis vraaaiment pas douée pour faire des tartines hyper littéraire, la preuve je m'enmêle trop.
    Ah aussi ! Mon blog a besoin d'une sacrée mise à jour et même refonte. Mais si tu tiens à me suivre plus régulièrement, j'ai un tumblr (le lien dans le pseaudo) que j'actualise fréquemment avec pas mal de croquis et aussi ce qui m'inspire.
    Voiplà ! Encore merci merci merci ! (Tu jouais qui sur AM que je situe ?)

    RépondreSupprimer
  4. En même temps AM demande un sacré niveau pour une activité un peu stagnante... C'est histoire d'avoir un fofo antique de mon côté :)
    Je pense pas qu'on se soit croisées sur le forum : j'y était début janvier avec un perso inventé, j'ai du arrêter faute de temps et j'ai repris le tout en août avec la soeur d'Orion (PV). Compliqué quoi^^

    Après, je connais des RP où tu peux poster 10 lignes sans te prendre la tête si tu veux ;)

    Ta page tumblr est dans mes favoris désormais !

    RépondreSupprimer
  5. Tu as rencontré Pierre Bottero, c'est officiel, je te déteste! :P (j'ai trop l'air crédible avec mon smiley en plus, c'est fou!)
    C'est l'auteur qui m'a fait aimé les romans et la fantasy avec Ewilan! (Oui j'aime réfuter le fait d'avoir connu les HP avant Ewilan, c'est tellement devenu marketting comme bouquisn que je préfère me dire que j'ai découvert la lecture avec Ewilan). Qu'est ce que j'ai pu pleurer quand j'ai appris son décès...(depuis je refuse de lire Les âmes croisées et A comme association de peur de ne plus rien avoir à lire de lui...c'est con mais j'aime tellement cet auteur et il représente tellement dans mon rapport à la lecture que je fais un espèce de blocage psychologique, du coup mes bouquins prennent la poussière depuis des années).

    Bref, pour en revenir au livre (parce que sisi je postais un commentaire pour ne parler à la base même si je raconte un peu ma vie *tousse*) je me souviens aussi l'avoir lu quand j'étais au collège et avoir bien aimé, mais la suite n'était pas sorti à l'époque il me semble du coup l'histoire s'était arrêtée là. Ton avis me donne vachement envie de le reprendre et de finir la série du coup, ah ben bravo! Comme si j'avais pas assez de bouquins dans ma PAL! :p (Du coup je m'abstiens d'aller lire tes deux autres avis sur les tomes suivant de peur de me spoiler.)

    RépondreSupprimer
  6. C'est triste quand un auteur disparait en emportant avec lui son univers...

    Pour Les Revenants, le meilleur tome est le premier à mon sens. L'alternance entre passé et présent, les bases de l'histoire... C'est celui qui m'a le plus marquée. Ils les font en poche aussi, j'ai vu le premier tome en bouquinerie hier, si tu veux te lancer, ça pourra être à moindre frais :D

    RépondreSupprimer
  7. Oui :( C'est d'autant plus frustrant quand il n'a pas fini son oeuvre. L'année juste après son décès j'ai rencontré quelqu'un qui le connaissait très bien (à un an près, si ça c'est pas de la poisse -_-), on a longuement discuté et il m'expliquait qu'en fait l'auteur faisait une espèce de méta-oeuvre avec tout ces livres vu que les univers de ses différents livres se rejoignaient un peu pour ne former qu'un seul monde au final. (Je me rapelle que c'était quelque chose qui m'avait un peu déçue dans la série "L'autre" car j'avais l'impression qu'il n'arrivait pas à se détacher de Gwendalavir pour proposer quelque chose de vraiment neuf...mais tout s'explique du coup)

    Pour les revenants, je pense que je l'emprunterais à la médiathèque d'abord ^^ Et si vraiment ça me plait, il rejoindra ma bibliothèque.

    RépondreSupprimer