Bienvenue

Bienvenue !


Rambalh, c'est un pot pourri sur la littérature, un blog pour partager mes coups de coeur et de gueule. Rambalh signifie Bordel en Occitan et c'est un peu le cas de ce blog : de tout et surtout tout moi. Le bordel de mes goûts, de ma vie livresque, toujours en lien avec Accros & Mordus de Lecture.

samedi 5 novembre 2011

Les Revenats Tome 2 : La Tentation de l'Ombre de Jean Molla

Ce tome est donc le second de la tétralogie Les Revenants de Jean Molla que j'ai décidé de reprendre. Sans regrets d'ailleurs ! Publié en 2007 aux Editions Rageot, 310 pages.



Quatrième de Couverture
" Anne s'assit sur le bord du tombeau dans un bruissement de soie. Sa robe glissa, dévoilant une épaule ronde sur laquelle un tatouage se détachait : une chauve-souris noire comme la nuit !
Un entêtant parfum de fleurs monta aux narines de Quentin.
- Je t'attendais depuis toujours, murmura-t-elle, et te voilà enfin. "



Mon avis
On retrouve instantanément Quentin : même jour que dans la fin du premier tome. Nicolas s'est laissé envoûter par le démon de la pierre et il sait comment le libérer : il lui faut un sacrifice de sang ! Il se sert de sa mère... Quentin intervient attend mais c'est trop tard: l'âme de Nicolas est à son tour enfermée dans la pierre et Azael, le démon, possède désormais l'enveloppe charnelle de l'aîné des Daurevilly... Il peut alors commencer à préparer le retour de son maître et il a besoin d'alliés, ou plutôt de pions pour ça.

Dans ce tome, l'auteur nous précise les origines d'Azael, son histoire. On en apprend plus sur le périple de la pierre de sang mais aussi et surtout, sur la statut de Baalzébuth, et ce qu'elle est devenue... On navigue un peu plus à travers les personnes qui ont été liées de près ou de loin à la pierre ou la statut, on comprend quels étaient et quels sont encore les effets dévastateurs qu'elles peuvent produire sur les gens. On est face à des drames, des histoires de personnes ordinaires confrontés à leurs côtés les plus obscurs...
Nos protagonistes principaux n'y échappent pas : Violaine a droit à son lot d'épreuves, entre révélation et voyage dans le temps, elle ne peut qu'affaisser encore ses épaules sous le poids de la culpabilité et surtout, de la fatalité. Quentin, lui, voit son jeune âge et surtout son côté adolescent lui semer des embûches : deux nouvelles têtes apparaissent, Simon et Anne... Anne qui ne laisse pas le sorcier indifférent : elles va lui causer beaucoup de tourment et le déconcentrer bien trop souvent. Oublierait-il sa mission à l'importance capitale ? Heureusement pour lui, il est aidé de petits créatures nées de la technologie au coeur du réseau internet... Cela pourra lui être très utile par la suite à mon avis.

Ce tome est aussi celui où l'on découvre avec Quentin l'étendue des connaissances léguées par Jacques : on comprend l'impact et la puissance du sort d'éternité. Il se rend compte au fil des épreuves qu'il sait un nombre incalculable de choses et qu'il est surtout capable d'exécuter de puissants sortilèges. Le voir trouver des connaissances qui lui sont offertes par réincarnation reste quelque chose d'extraordinaire.

L'intrigue reste agréablement prenante, la jeunesse de Quentin nous tape sur le système mais pas en mal : au moins, on à affaire à un vrai héros de 15 ans qui, contrairement à ce que l'on peut voir dans de nombreux livres mettant en scène des ados, n'est pas suffisamment mature pour agir sagement à tous les coups. Ses hormones lui jouent des tours à cause de Anne, sa naïveté enfantine le pousse à croire qu'elle et Simon sont aux côtés d'Azael par manque d'informations... On a envie de le secouer et de lui donner un bon coup de pied au derrière... Mais ça me plait !
Le côté moins positif, c'est qu'on perd l'un des attraits du premier tome : on n'alterne plus entre le présent et le passé. Ce n'est certes plus utile mais j'aimais bien ce côté, on pouvait comparer la Violaine d'hier à la Violaine d'aujourd'hui, on pouvait comparer Jacques et Quentin, sa réincarnation.

Et de 2 !

1 commentaire:

  1. Je lis entre les lignes car je n'ai pas envie d'en savoir un peu trop sur l'histoire racontée ! Je les lirais peut être un jour si je tombe dessus en bibliothèque ou autre. Ils ont l'air bien, je retiens !

    RépondreSupprimer