Bienvenue

Bienvenue !


Rambalh, c'est un pot pourri sur la littérature, un blog pour partager mes coups de coeur et de gueule. Rambalh signifie Bordel en Occitan et c'est un peu le cas de ce blog : de tout et surtout tout moi. Le bordel de mes goûts, de ma vie livresque, toujours en lien avec Accros & Mordus de Lecture.

dimanche 26 avril 2015

Gaïg, Tome 1 : La Prophétie des Nains de Dinah Psyché

Début avril, j’ai lu le tome 1 de Gaïg : La Prophétie des Nains de Dynah Psyché. J’ai déniché cette saga fantasy d’occasion, de quoi me replonger dans ce genre que j’aime particulièrement.



Quatrième de Couverture
Abandonnée sur une plage alors qu'elle n'était qu'un nouveau-né, Gaïg est recueillie par Zoclette, une Naine, et confiée à un couple humain. À mesure que les années passent, Gaïg est de plus en plus préoccupée par ses origines dont elle ignore tout. Pourtant une chose est sûre : elle n'est pas comme les autres enfants.
Un jour, alors qu'elle est en visite chez sa seule et unique amie, un terrible accident survient. La grotte où habite Zoclette s'effondre et la Naine se retrouve prisonnière sous un amas de pierres. Comme l'accès à l'extérieur est impossible, Gaïg devra donc aller chercher du secours en empruntant les sombres et dangereux souterrains où vit le peuple des Nains.
C'est en évoluant dans les entrailles de la terre, où elle devra affronter d'étranges créatures, que Gaïg découvrira peu à peu qui elle est et quelle sera sa destinée.

Mon avis
Gaïg est une petite fille abandonnée à la naissance sur une plage. Sauvée par une Naine, Zoclette, elle a été confiée à un couple qui a vu en elle une future aide-ménagère/nounou. De quoi bien débuter dans la vie. Son physique atypique, ingrat aux yeux des humains, lui vaut le surnom de La Poissonne. Maltraitée par les autres enfants, par sa famille d’accueil ainsi que, finalement, par le reste du village, Gaïg n’a pas la vie facile. Heureusement, elle trouve la paix lorsqu’elle plonge en mer, au contact des animaux marins. Une suite d’événements va la plonger dans une mission complexe, une mission au cœur de la terre, à la recherche d’un village de nains pour aider son amie Zoclette.

Dès le départ, on sent que Gaïg est spéciale. Son lien étroit avec la mer, les paroles de Zoclette, les petits détails qu’on nous offre… J’ai été touchée par cette petite fille qui n’a pas été gâtée par la vie. Son courage, sa force, sa volonté sont ses armes, armes qu’elle n’est pas consciente de posséder.

L’histoire se lit vite et avec plaisir. Les descriptions du monde souterrain sont superbes tout en restant simples. L’univers décrit donne envie d’aller plus loin. Mon plus grand regret est la fin en plein cœur de l’intrigue de ce premier tome : ne pas avoir la suite sous la main est un grand problème dans ce cas-là ! Surtout qu’il s’agit d’une édition québécoise, dur dur de trouver les ouvrages par ici.

Retrouver la fantasy a été un plaisir ! Les différentes espèces du genre, les histoires de prophétie, de quête, le destin… Tous ces éléments qui sont les bases d’un bouquin de fantasy m’ont rappelé que j’aime ce genre et que j’ai besoin de m’y replonger de temps en temps.

Je conseille cette histoire mignonne aux amateurs du genre, à partir de 10/11 ans.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge A&M Vide ta PAL.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire