Bienvenue

Bienvenue !


Rambalh, c'est un pot pourri sur la littérature, un blog pour partager mes coups de coeur et de gueule. Rambalh signifie Bordel en Occitan et c'est un peu le cas de ce blog : de tout et surtout tout moi. Le bordel de mes goûts, de ma vie livresque, toujours en lien avec Accros & Mordus de Lecture.

samedi 4 avril 2015

A comme Association, Tome 3 : L'Etoffe fragile du monde de Erik l'Homme

A peine avais-je posé le tome 2 de A comme Association que je commençais déjà le tome 3 : L’Etoffe fragile du monde écrit par Erik l’Homme. Bon, aujourd’hui, je n’ai malheureusement pas la suite mais ça ne saurait tarder !



Quatrième de Couverture
Persuadé qu’Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec son compagnon Erglug, un troll à l’humour décapant. Catapultés au Moyen Âge par un sort du mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs talents pour sortir de cette mauvaise farce !

Mon avis
Retour dans l’univers de A comme Association aux côtés de Jasper, mené par la plume d’Erik l’Homme.
Jasper a pris confiance en lui grâce aux résultats de sa dernière mission, un peu trop même : il fonce tête baissée dans une mission qui n’aurait pas dû être la sienne. Son côté innocent voire naïf le pousse à faire des choses que personne d’autre n’aurait osé faire comme fraterniser avec un troll. D’accord, Ombe l’avait plus ou moins amadoué avant mais, tout de même, avec ce qu’on lui a enseigné sur le sujet, jamais il n’aurait dû se lancer dans cette aventure. Et, pourtant, Jasper le fait. Ce côté complètement inconscient le rend plus attachant encore. L’auteur nous fait peu à peu comprendre ce que Jasper ne sait pas encore : il est bien plus doué que ce qu’il croit, plus doué que d’autres membres de l’Association même.

Au-delà du mystère de l’Association, il y a cette menace qui plane au-dessus de Jasper depuis le premier tome, menace qui concerne aussi Ombe. On veut savoir ce qu’il se passe, quel est le danger à craindre, le ou les ennemi(s) à combattre… Pas de doute sur le fait que la suite nous en apprendra davantage mais, tout de même, cela ne suffit pas à calmer l’irrésistible envie de tout savoir et tout de suite.

J’ai commencé cette saga en me disant que l’univers sympathique apparent me détendrait, que retrouver deux auteurs de ma jeunesse me ferait du bien… J’étais loin de me douter que la trame générale serait si prenante et que j’affectionnerais autant les personnages de la saga.

Vivement la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire