Bienvenue

Bienvenue !


Rambalh, c'est un pot pourri sur la littérature, un blog pour partager mes coups de coeur et de gueule. Rambalh signifie Bordel en Occitan et c'est un peu le cas de ce blog : de tout et surtout tout moi. Le bordel de mes goûts, de ma vie livresque, toujours en lien avec Accros & Mordus de Lecture.

jeudi 5 février 2015

Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom de Barbara Constantine

Des mois et des mois que je n’ai pas chroniqué ici ! Je lis encore, je donne encore mes avis, mais c’est plutôt sur Accros & Mordus de Lecture qu’on les retrouve le plus régulièrement. Que voulez-vous, je favorise mon forum, comme toujours ! Mais cette fois, je me décide à enfin reprendre un peu ce blog qui était à l’abandon (heureusement, il ne m’en veut pas trop).



Quatrième de Couverture
Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home déglingué avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l'a eu à treize ans et demi). Comme Joss aime beaucoup sortir tard le soir, tomber amoureuse et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent tout seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va dans les potagers de ses voisins, pique leurs carottes, leurs pommes de terre… Mais comme il a très peur de se faire prendre et d'être envoyé à la Ddass (c'est Joss qui lui a dit que ça pouvait arriver et qu'elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention, efface soigneusement les traces de son passage, replante derrière lui, brouille les pistes. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), couchée par terre au milieu de ses choux, en train de pleurer, toute seule, sans pouvoir se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom (petit homme) n'était pas passé par là…

Mon avis
Troisième ouvrage de Barbara Constantine que je lis et… Le résultat est encore le même ! Je prends un grand plaisir à ma lecture, je ris, je suis touchée, je me délecte de sa plume… Et je finis une nouvelle fois frustrée par la fin !

Barbara Constantine a cette capacité à écrire des histoires simples en apparence, sur des personnes qu’on peut croiser dans la rue, et les rend complètement farfelues. Et c’est ce qui les rend encore plus réalistes : aucune personne n’est complètement « normale » parmi nous. Chacun a ses travers, ses petites folies, son histoire, sa complexité. J’ai aimé me plonger dans l’histoire du petit Tom qui n’a pas une vie facile et qui, pourtant, sait l’apprécier. Sa mère n’est pas un modèle mais il l’aime, et nous finissons par l’aimer aussi. Comment lui en vouloir de ne pas être parfaite quand on sait qu’elle a eu son enfant à treize ans seulement ? Qui peut juger ses choix ?

Les personnages secondaires ont tous quelque chose de merveilleux en eux : la vieille Madeleine, le couple formé par Odette et Archi… Des personnages hauts en couleurs et simples à la fois, tout ce que j’aime.

Le petit clin d’œil fait à A Mélie, sans mélo m’a fait sourire et m’a permis de me replonger quelques instants dans mes souvenirs de cette lecture : un détail, certes, mais qui veut dire beaucoup !

Je ne vais pas m’étendre sur ce livre, il est bien trop compliqué de ne pas trop en dire, mais ce qu’il faut retenir, c’est que j’ai apprécié ma lecture, comme les précédentes offertes par Barbara Constantine. Ses petites histoires ont su à chaque fois toucher la lectrice que je suis et je suis certaine de continuer à découvrir son univers !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire