Dernières chroniques

Bienvenue

Bienvenue !


Rambalh, c'est un pot pourri sur la littérature, un blog pour partager mes coups de coeur et de gueule. Rambalh signifie Bordel en Occitan et c'est un peu le cas de ce blog : de tout et surtout tout moi. Mes lectures sont éclectiques tout en étant de plus en plus engagées vers la tolérance, l'ouverture d'esprit, les cultures différentes et le féminisme. Retrouvez-moi aussi sur Accros & Mordus de Lecture.

lundi 2 septembre 2019

Prémices de la chute de Frédéric Paulin

Encore une lecture due au petit déjeuner littéraire organisé par la librairie Fiers de Lettres et la blogueuse Léa Touch Book en juin dernier auxquels nous avons assisté avec les copains d’Accros & Mordus de Lecture. Un livre qui a su littéralement m’aspirer.



Quatrième de Couverture
" Il a des frères de combat, des frères nés en France comme lui, prêts au grand sacrifice. D'autres se lèveront bientôt. "

Janvier 1996. Dans la banlieue de Roubaix, deux malfrats tirent sur des policiers lors d’un contrôle routier. Qui sont ces types qui arrosent les flics à la Kalachnikov ? Un journaliste local, Réif Arno, affirme qu’ils ont fait leurs armes en ex-Yougoslavie dans la brigade El Moudjahidin. À la DST, le commandant Laureline Fell s’intéresse de près à ces Ch’tis qui se réclament du djihad et elle a un atout secret : Tedj Benlazar est à Sarajevo pour la DGSE, d’où il lui fait parvenir des informations troublantes sur la Brigade et ses liens avec Al-Qaïda. Cette organisation et son chef, Ben Laden, ne sont encore que de vagues échos sur les radars des services secrets occidentaux, mais Benlazar a l’intuition que le chaos viendra de là-bas, des montagnes d’Afghanistan…

De la Bosnie aux grottes de Tora Bora, de Paris à Tibhirine, de Roubaix à New-York, avec ce deuxième tome Frédéric Paulin entraîne le lecteur dans la toile des réseaux djihadistes, poursuivant son exploration des souterrains de la terreur.

Mon avis
Prémices de la chute est le premier roman de Frédéric Paulin que je lis, et il semble aussi être le second tome d’un triptyque dédié à la montée du terrorisme islamiste dès les années 90. Le premier tome que je n’ai pas encore lu, La guerre est une ruse, n’est pas nécessaire pour comprendre Prémices de la chute même si certains personnages y sont repris et c’est un point fort puisque j’ai pu plonger sans retenue dans ce bouquin.

À travers des personnages fictifs complexes et très intéressants, Frédéric Paulin déroule les fils d’une histoire bien réelle, celle du Gang de Roubaix mais aussi de la piste du terrorisme islamiste français qui a eu du mal à être acceptée au sein des autorités dans les années 1990. Dans une enquête haletante et fascinante, l’auteur nous donne les clés essentielles de cette histoire, entre fiction et réalité, où il nous montre tout son talent de chef d’orchestre de la restitution. La fiction sert l’Histoire, la vraie, ou du moins les morceaux que l’on en connaît. De Roubaix à Paris, de Sarajevo à Narbonne, nous suivons ces fils que détaillent pour nous l’auteur, nous pénétrons dans le fonctionnement des conflits qui ont marqué les années 90 et essayons de comprendre comment le djihad a pu prendre une telle ampleur sans que la communauté internationale ne s’en rende réellement compte. À trop vouloir jouer les médiateurs ou même les sauveurs au cœur des conflits, les dirigeants des pays du « Nord » ont oublié de balayer devant leur porte.

Frédéric Paulin a su accrocher mon attention dès les premières pages, il a su me faire apprécier ses personnages en les usant à bon escient, en utilisant leur psychologie pile comme il le fallait et sans trop en faire même si pour servir la trame certaines coïncidences sont un peu grosses. L’Histoire et son histoire se mêlent à la perfection, nous laissant parfois croire que ses créations sont la réalité malgré l’évidence de la fiction au cœur du réel. Utiliser l’Histoire pour écrire une fiction, surtout à notre époque, n’est pas chose aisée et Frédéric Paulin prouve ici qu’il est maître en la matière.

Le fond historique est glaçant, il m’a poussée à passer des heures à me documenter sur l’époque, à approfondir mes connaissances sur la question et si les services du renseignement tombent sur mon historique de recherches, ils risquent de se poser des questions tellement je me suis laissé entrainer dans cette chute vers les sombres heures des années ayant précédé les attentats du 11 septembre 2001. J’ai hâte de lire le premier tome mais aussi le troisième qui viendrait, à défaut de conclure les temps troubles que nous connaissons, apporter de nouvelles clés à travers une fiction horriblement réelle.

Prémices de la chute est de ces romans qui se dévorent, de ceux qui nous poussent à vouloir retourner sans les méandres de l’Histoire et à comprendre le monde actuel, à décortiquer cette actualité qui nous vrille les viscères et nous annonce sûrement que le pire n’est peut-être pas encore arrivé. Un vrai coup de cœur !

Les avis des Accros & Mordus de Lecture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire