Bienvenue

Bienvenue !


Rambalh, c'est un pot pourri sur la littérature, un blog pour partager mes coups de coeur et de gueule. Rambalh signifie Bordel en Occitan et c'est un peu le cas de ce blog : de tout et surtout tout moi. Le bordel de mes goûts, de ma vie livresque, toujours en lien avec Accros & Mordus de Lecture.

mardi 26 juin 2012

Forgotten de Cat Patrick

Je me suis attaquée à Forgotten de Cat Patrick grâce à mon temps libre de ces derniers jours : les vacances. C’est bon de pouvoir lire tranquillement et surtout d’en profiter pour enfin m’attaquer à ma PAL qui est bien trop fournie à mon goût. Ce livre m’a été offert par Pierre de Jade, ma super correspondante sur Accros & Mordus de Lecture dans notre tout premier échange de colis (oui, je sais, je n’ai toujours pas mis les photos par ici). Le livre a été publié en juin 2011 aux éditions La Martinière Jeunesse. 298 pages.



Quatrième de Couverture
Passé. Présent. Futur. Et si tout était lié ?

Pour Lili Lane, chaque jour est une nouvelle vie. Tous les matins, elle se réveille sans souvenirs de la veille – mais avec des visions de l’avenir… Grâce à sa mère et à sa meilleure amie, elle réussit, tant bien que mal, à dissimuler sa différence. Mais lorsque le séduisant Luke entre dans sa vie, le destin de Lili bascule. Qui voudrait oublier un garçon pareil ? Pour changer son avenir, Lili va devoir affronter son passé et résoudre le mystère de sa mémoire défaillante…

Entre thriller psychologique et histoire d’amour, Forgotten est un roman haletant et bouleversant.

Mon avis
Lili est une jeune fille banale en apparence, éclipsée par le charisme de sa meilleure amie, vivant avec sa mère et n’ayant pas vu son père depuis l’enfance… Mais elle a un secret qui pèse lourd sur sa vie : sa mémoire ne retient pas les souvenirs passés et se contente de ne garder que les souvenirs à venir. Une fois sa journée terminée, sa mémoire se met à jour et efface tout. Ses seuls souvenirs sont donc ceux d’une vie qu’elle n’a pas encore vécue. Mais lorsque Luke entre dans sa vie, elle ne comprend pas pourquoi elle se réveille chaque matin sans aucun souvenir futur de lui alors qu’il prend de plus en plus de place dans sa vie. En même temps, de terribles cauchemars commencent à la hanter… Et si tout était lié ?

Si j’ai trouvé la couverture du livre très belle avec ses teintes mauves, j’ai, encore une fois, trouvé le résumé de la quatrième de couverture mauvais. La meilleure amie de Lili tient une place infime dans l’histoire, Luke n’est pas présenté comme il le faudrait… C’est un point qui est à mon sens bien trop négligé dans un livre : c’est ce résumé qui doit annoncer la couleur, qui doit déterminer si une histoire peut nous séduire ou pas et c’est un exercice auquel les maisons d’édition ne semblent pas s’en sortir.

Encore une fois, mon avis sur ce livre est mitigé. D’un côté, le thème abordé – celui des mystères du cerveau et de la mémoire – m’a beaucoup plu, j’ai aimé l’aboutissement des interrogations sur la mémoire sélective de Lili, j’ai trouvé l’explication tout sauf farfelue malgré le côté fantastique lié aux souvenirs futurs. L’auteur a mis le doigt sur quelque chose de différent et qui donne une bonne trame de fond avec une histoire familiale qui tient debout et un drame qui justifie pleinement les conséquences retombant sur Lili. D’un autre côté, j’ai, jusqu’au bout, eu énormément de mal à continuer ma lecture : rien dans le style de l’auteur ne m’a donné envie de continuer, de savoir à tout prix ce qu’il se passait. J’ai trouvé ça plat, banal voire même mal construit et ça ne vient pas de la traduction à mon avis. Le problème se situe dans l’enchainement des événements, dans le côté creux des personnages, dans les relations entre eux tellement peu intéressantes…

Les personnages ne m’ont donc pas touchée (attention, je vais donner certaines clés de l’histoire) : l’héroïne avait tout le potentiel pour être intéressante mais l’auteur en a fait une fille qui n’accroche pas l’envie du lecteur. La meilleure amie censée être si importante pour Lili dans la quatrième de couverture n’a au final aucun rôle dans l’histoire ou presque : quand Lili brise son histoire interdite avec un professeur sans que sa meilleure amie ne sache que c’est elle, on comprend que le personnage ne servait que d’exemple aux possibilités de modification du futur de Lili. Cette histoire m’a d’ailleurs laissée perplexe : elle gâche l’histoire de son amie – ce qui est une bonne action, je suis d’accord – mais elle peut gentiment oublier son geste grâce à sa mémoire sélective et ça ne pose de problèmes à personne : c’est trop facile pour moi et c’est l’exemple même du côté creux des relations entre les personnages. Il y a Luke aussi qui manque d’intérêt : il est beau, il est fasciné par cette fille qu’il a connue à onze ans durant quelques semaines dans un centre aéré et dont il est soi-disant amoureux depuis, dont il connait le secret sans le lui dire durant des mois… C’est tout simplement trop facile pour l’histoire : je ne comprends pas bien quel était l’intérêt d’en faire une ancienne connaissance de Lili en dehors du côté facile puisque ça permet à l’auteur de dire que Luke connait et accepte sans problème le défaut de fonctionnement de la mémoire de Lili.

A partir de ce constat sur les personnages, je n’ai pu me plonger à fond dans l’histoire. Les ellipses nombreuses auraient du être efficaces mais au lieu de ça, elles laissent une impression de facilité, comme si l’auteur avait senti les faiblesses de son histoire et s’était dit que rallonger un peu son histoire dans le temps suffirait à combler le tout. Je n’aime pas la facilité, j’aime quand les personnages sont en difficulté et j’aime par-dessus tout les voir affronter les conséquences de leurs actes et c’est ce qui m’a manqué dans ce livre. Je n’ai pas su trouver ce qu’il me fallait et je pense que c’est la faute du style de l’auteur et de ses personnages.

Encore une fois, il s’agit d’un livre qui aurait pu me conquérir grâce à son thème mais que les personnages et le côté facile ont gâché. On retrouve bien le côté roman jeunesse du moment, une héroïne qui tombe amoureuse du garçon ténébreux assez vite, qui parait banale mais qui a une vie compliquée et qui porte le poids du monde sur ses épaules : je me lasse vraiment de ce genre de livre. C’est un roman qui peut plaire à tout ceux qui aiment le genre jeunesse du moment mais qui ne séduira pas ceux qui, comme moi, on besoin de plus de profondeur. Merci à ma petite Pierre de Jade pour m’avoir fait découvrir ce livre qui reste cependant une lecture agréable.

Envie d'explorer les mystères du cerveau humain ?

6 commentaires:

  1. Dommage que ce soit un roman jeunesse car les thèmes abordés semblent très intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu te sens capable de passer outre les histoires d'ados, la lecture peut te plaire ;)

      Supprimer
  2. Comment juste super, je suis extraordinaire :p
    Bon dommage qu'il ne t'ai pas plu plus que ça, mais c'est vrais que pas mal d'auteur jeunesse en ce problème, ils survole au lieux d'aller plus loin ^^
    Bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En dehors de mon gros problème avec le côté jeunesse et simple, c'est une lecture qui a sa place dans ma biblio quand même :)
      Merci mon EXTRAORDINAIRE corres ♥

      Supprimer
  3. Dommage que tu n'aies pas été si convaincue que ça. C'est le second avis que je vois dessus mais le 1er était très positif. Il va falloir que je le lise pour m'en faire mon opinion ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je me lasse de ce genre de littérature en fait :)

      Supprimer